Aller au contenu principal
MAMMOGRAPHIE: CLIQUEZ ICI POUR UNE PRISE DE RENDEZ-VOUS EN LIGNE MAMMOGRAPHIE: PRISE DE RENDEZ-VOUS EN LIGNE

Vous trouverez sur les pages qui suivent les questions les plus habituelles que vous pourriez vous poser concernant le dépistage du cancer du sein ou du côlon. En cas de question plus spécifique, notamment concernant votre situation personnelle, nous vous conseillons de contacter votre médecin ou de nous joindre par téléphone ou courriel:

0848 990 990

pvdc.contact@unisante.ch

 

Questions fréquentes

Rechercher par thématique
OU
Rechercher par mot(s)-clé(s)
Thèmes:
Les 10 questions les plus consultées:
Pourquoi un questionnaire médical?
Un certain nombre d'informations sont nécessaires aux radiologues pour l'interprétation de votre mammographie. Vous serez également invitée à signer une attestation certifiant que vous avez été informée sur l'organisation, les avantages et les limites du dépistage et autorisant, dans le respect du secret médical, l'échange d'informations entre votre médecin et celui de la Fondation.
A quoi la signature du consentement m’engage-t-elle?
Dans le cadre du dépistage organisé, le consentement valide les éléments suivants: Vous déclarez vous être informée de la manière dont est organisé le dépistage du cancer du sein, en particulier de ses bénéfices et de ses limites, et que vous consentez aux dispositions suivantes concernant les données de votre dossier médical. Mes mammographies seront adressées au Centre de dépistage, par voie électronique sous format crypté et/ou sur support matériel. Ceci est une nécessité pour permettre l’analyse de vos images mammographiques par au minimum deux radiologues. La lecture multiple des mammographies augmente la fiabilité du résultat et réduit le risque de fausse alerte. Les images et résultats des examens effectués dans le cadre du programme de dépistage seront traités et archivés par le Centre de dépistage, conformément aux prescriptions légales en vigueur en matière de protection des données. Ceci est une contrainte légale imposée au programme de dépistage, qui ne dispose pas avant un délai légal du droit de détruire les informations contenues dans votre dossier. C’est par ailleurs important que vos images mammographiques soient préservées pour être transmise aux radiologues lors d’une future participation. Les résultats de la mammographie, et s’il y a lieu, les résultats des examens complémentaires pourront être utilisés par les médecins du Centre de dépistage, de manière confidentielle, et conformément au secret médical. J’autorise pour cela l’échange d’information entre mes médecins traitants et les médecins et radiologues du Centre de dépistage. Ceci permet au médecin responsable du programme de contrôler que les actions de suivi en cas de mise en évidence d’une image douteuse sont bien effectuées, et de configurer le délai de votre réinvitation en cas de bilan complémentaire négatif. Ces informations sont soumises au respect du secret médical. Mes données, rendues anonymes, seront utilisées à des fins statistiques et de formation dans le cadre de l’amélioration continue de la qualité du programme de dépistage. Pour permettre d’évaluer l’efficacité du programme de dépistage, son bon fonctionnement, des statisticiens médicaux doivent pouvoir disposer de certaines informations sur les mammographies réalisées et leurs résultats. Ces informations sont anonymisées, votre identité et lieu de résidence précis ne seront pas transmis. En cas d’annonce de déménagement, mon dossier complet soit transmis sur annonce au programme de dépistage de mon nouveau canton de domicile. Ceci est très souhaitable pour que les radiologues qui analyseront vos futures mammographies disposent de toutes les informations antérieures. Cela augmente la fiabilité du résultat et réduit le risque de fausse alerte.
Comment faire le test de recherche de sang dans les selles en pratique?

Comment faire le test?
Le test de recherche de sang occulte dans les selles nécessite un prélèvement très minime de selles au domicile. Le kit de test que vous obtiendrez auprès d’une pharmacie agréée (liste des pharmacies agréées) comprend pour cela un système très pratique pour le recueil des selles, et un tube équipé d’une tige de prélèvement.

> Consulter le mode d’emploi détaillé de l’utilisation du test

Attention:

  • En cas de selles diarrhéiques: il est nécessaire de différer le test.
  • En cas de saignement menstruel pour les femmes: il est préférable de différer le test.
  • En cas de saignement visible à l’œil dans les selles  même si vous pensez qu’il s’agit d’hémorroïdes ce test n’est pas approprié.

Où le test est-il analysé?
Le kit comprend une enveloppe d’expédition pré affranchie pour envoi du tube de prélèvement directement au laboratoire d’analyse spécifiquement retenu dans le cadre du programme de dépistage.

Si mon test de recherche de sang occulte est positif, que va-t-il se passer?
Il est alors nécessaire de réaliser un contrôle par coloscopie de votre gros intestin afin de vérifier si ce saignement est causé ou non par une lésion du côlon ou du rectum (polype ou cancer). Une fois sur deux, aucune lésion inquiétante n’est retrouvée: l’intestin peut saigner de manière spontanée sans cause bien identifiable.

Quels peuvent-être les résultats de la coloscopie de dépistage suite à un test fécal positif?

  • Dans environ 50% des cas, il n’y a pas de polype ou de lésion cancéreuses.
  • Dans environ 40% des cas, des polypes sont la cause du saignement occulte. En enlevant ces polypes durant la coloscopie, on évite leur évolution vers un cancer.
  • Dans environ 10% des cas, un cancer est déjà présent ; une prise en charge spécifique sera proposée.

Quand vais-je recevoir une réinvitation?
En cas de test négatif, une réinvitation vous parviendra automatiquement dans un délai de 23 mois jusqu’à votre 70e anniversaire. En cas de résultat positif, si une coloscopie est réalisée, votre réinvitation sera fonction de son résultat. Si la coloscopie est normale, une réinvitation vous parviendra automatiquement dans un délai de 9 ans et 6 mois jusqu’à votre 70e anniversaire. Si la coloscopie révèle une anomalie, votre gastroentérologue décidera si vous donnez réaliser une surveillance hors programme de dépistage. Vous ne recevrez alors plus de réinvitation de la part de la Fondation vaudoise pour le dépistage du cancer.

J'ai entendu parler d'un nouveau test fécal de dépistage du cancer du côlon: en quoi consiste-t-il?
Le nouveau test immunologique fécal est celui utilisé dans le cadre du dépistage vaudois du cancer du côlon. D'utilisation plus simple et plus rapide, avec un seul prélèvement de selles, il permet aussi une meilleure détection des cancers et des polypes.

Un test de sang occulte positif veut-il dire que j'ai un cancer?
Non: un test positif signifie seulement que du sang a été détecté dans vos selles et cela peut avoir plusieurs causes. Afin d'en identifier l'origine, votre médecin vous adressera à un gastroentérologue pour réaliser une coloscopie.

Comment faire la coloscopie de dépistage en pratique?

Comment bénéficier de l'exemption de franchise pour la coloscopie?
Vous devez avoir rencontré votre médecin avant de faire la coloscopie afin d'être inclus dans le programme de dépistage pour bénéficier d'une exemption de franchise pour la coloscopie.

Vous devez prendre un rendez-vous auprès d'un gastroentérologue agréé pour le programme de dépistage et l'informer de votre inclusion dans le programme de dépistage cantonal.

Comment prendre rendez-vous pour la coloscopie de dépistage?
Lors de votre première coloscopie de dépistage, votre médecin-traitant vous orientera vers un des médecins spécialistes en gastroentérologie, partenaire du programme de dépistage vaudois.

> Liste des Médecins Spécialistes en Gastroentérologie agréés par le programme vaudois de dépistage du cancer

Comment se déroule la coloscopie de dépistage?
Après préparation du côlon par une solution laxative, le gastro-entérologue va explorer l’aide d’un endoscope (tube fin muni d’une fibre optique) introduit par l’anus, la paroi interne des intestins.

Cet examen permet d’inspecter l’ensemble de la paroi interne de l’intestin; d’enlever d’éventuelles lésions bénignes (polypes) pour éviter qu’elles n’évoluent dans certains cas en cancer; de détecter et enlever d’éventuelles lésions cancéreuses.

Comment se préparer à la coloscopie de dépistage?
Important: Les deux jours ou trois jours précédant votre coloscopie, vous devrez respecter un régime alimentaire pauvre en résidus. La coloscopie nécessite également de réaliser un «nettoyage» du gros intestin en absorbant un liquide de préparation pour que l’examen puisse être fait dans de bonnes conditions.

Le médecin spécialiste en gastroentérologie en charge de réaliser votre coloscopie de dépistage vous fournira l’ensemble des informations et documents utiles à la préparation de cet examen.

La coloscopie de dépistage est-elle douloureuse?
Non: la coloscopie est généralement réalisée sous sédation et n'est donc pas douloureuse. Toutefois, la préparation de l'intestin, qui doit être parfaitement propre pour que le gastroentérologue puisse examiner correctement ses parois, peut être un moment inconfortable.

La coloscopie de dépistage est-elle risquée?
La coloscopie de dépistage est une procédure réalisée sous sédation, par un opérateur entraîné, partenaire du programme de dépistage du cancer du côlon, dans un environnement sécurisé. Toutefois, malgré toutes les précautions usuelles, cet examen peut dans de rares cas causer des saignements abondants, des perforations du côlon, des douleurs abdominales sévères ou des complications liées à la sédation. Votre médecin-traitant et le médecin spécialiste en gastroentérologie sont les interlocuteurs privilégiés pour vous renseigner sur ces risques éventuels.

Quand vais-je recevoir une réinvitation pour une coloscopie?
Si la coloscopie est normale, une réinvitation vous parviendra automatiquement dans un délai de 9 ans et 6 mois jusqu’à votre 70e anniversaire. Si la coloscopie révèle une anomalie, votre gastroentérologue décidera si vous devez réaliser une surveillance hors programme de dépistage. Vous ne recevrez alors plus de réinvitation. Votre surveillance se réalisera selon les conseils de vos médecins.

Et si l’on me découvre un cancer entre deux tests de dépistage?

Cette situation très rare peut arriver car il est possible qu'un cancer débutant ou un polype n'aient pas saigné, et donc pas été détecté, au moment où vous avez effectué votre test de recherche de sang occulte fécal.  De plus, malgré toutes les précautions prises au cours de la coloscopie, entre 5 et 10% des petits polypes ne sont pas détectés. Ces cancers, appelés «cancers de l'intervalle», sont de meilleur pronostic chez les personnes qui font partie d’un programme de dépistage que ceux qui ne participent pas au dépistage.

Prévenir le cancer du côlon et du rectum, que pouvez-vous faire?

Adopter un mode de vie sain agit sur les facteurs de risque et contribue à prévenir le cancer. Certaines habitudes alimentaires et d’hygiène de vie diminuent le risque de développer un cancer: la consommation régulière de fruits et de légumes, la lutte contre l’excès de poids et l’obésité, la pratique d’une activité physique régulière, la diminution de consommation de viande transformée, la diminution de consommation d’alcool et de tabac.

Ces attitudes recommandées apportent également un bénéfice en termes de prévention pour d’autres affections telles que les maladies cardio-vasculaires mais aussi un bénéfice sur le bien-être physique et mental.

N’oubliez pas…

  • une activité physique régulière
  • une alimentation équilibrée et variée
  • une consommation régulière de fruits et de légumes
  • une diminution de la consommation d’alcool et de tabac

sont des facteurs qui contribuent à améliorer votre bien-être physique et mental et diminuent le risque de maladies cardio-vasculaires et de certains cancers dont celui de l’intestin.

Par ailleurs, participer au programme de dépistage du cancer du côlon permet, entre autres, d’identifier des polypes à risque et de les enlever, ce qui empêche qu’ils ne dégénèrent en cancer.

Est-ce que je relève du programme de dépistage du cancer du côlon?

Oui, si vous avez entre 50 et 74 ans et que vous ne présentez ni symptôme, ni antécédents personnels ou familiaux de maladies touchant le côlon ou le rectum. Votre médecin traitant s'en assurera, après avoir évalué votre état de santé et recherché la présence de signes d'alerte ou de facteurs de risque particuliers.

Je n'ai pas encore reçu d’invitation pour le programme de dépistage: puis-je y participer quand même?

Oui, vous pouvez, sans attendre votre invitation, parler de ce dépistage avec votre médecin-traitant. Il vous conseillera à ce sujet. Vous pouvez aussi contacter par téléphone le Programme vaudois de dépistage du cancer du côlon en composant le 0848 990 990 (tarif local) pour obtenir des informations, notamment si vous n’avez pas de médecin de famille.

Quelles sont les implications d’une participation au programme de dépistage du cancer du côlon?

Votre décision de participation au programme de dépistage est libre, votre médecin peut vous conseiller pour prendre une décision quant à votre participation.

Les données concernant le résultat des tests de recherche de sang occulte fécal, la qualité des endoscopies et les conclusions de ces examens (taux de coloscopie complète, taux de dépistage de polypes, taux de dépistage de polypes pré-cancéreux) chez les patients ayant accepté de se soumettre à une coloscopie dans le cadre du programme de dépistage cantonal seront relevées, anonymisées et regroupées afin de servir de base à l’évaluation de ses résultats.

En cas de participation au programme, le médecin responsable de la Fondation vaudoise pour le dépistage du cancer (FVDC) sera destinataire de données personnelles vous concernant. Ces données ne seront exploitées statistiquement que sous une forme strictement anonyme. Tout le personnel de la FVDC est tenu au secret professionnel.

Vous disposez d'un droit d'opposition, d'accès et de rectification concernant vos données que vous pouvez exercer en contactant le directeur médical à l'adresse suivante: Dr Cyril Ducros - FVDC - Route de la Corniche 4 - 1066 Epalinges

Comment participer au programme de dépistage du cancer du côlon?

Le médecin-traitant est au centre du processus d’inclusion dans le programme de dépistage cantonal. Il est votre interlocuteur privilégié pour la prévention du cancer du côlon. Toutes les personnes concernées par le programme de dépistage recevront une invitation à réaliser une consultation pour leur inclusion auprès de leur médecin-traitant. Cette démarche d’invitation organisée par la Fondation vaudoise pour le dépistage du cancer va s’étaler sur plusieurs années.